télescope
0 7 minutes 2 mois

Le télescope est un instrument incontournable pour l’observation des éléments célestes. Si les débutants souhaitent se limiter à l’observation de la lune, les plus grands ont la possibilité d’aller plus loin dans l’observation des planètes. Certains poussent même leur curiosité vers d’autres composantes du ciel. Plusieurs types de télescopes ont donc été développés, à cet effet. Chacun d’eux a ses avantages et ses limites. Tout dépend du lieu d’observation et de votre besoin. Voici une sélection de quelques télescopes pour regarder les planètes

Le réfracteur

Le réfracteur ou encore la lunette astronomique est un appareil optique qui se sert de la lentille comme objectif. Celle-ci est placée devant la lunette et collecte la lumière qui subira une courbure lorsqu’elle passera par la lentille. Ce système optique est résistant aux défauts d’alignement, dès que le premier est effectué. La lunette astronomique n’a pas besoin d’un grand entretien puisque le dispositif du tube est très bien fermé pour empêcher l’air d’y entrer.

Voici les principales qualités du réfracteur :

  • résistant aux violents courants d’air et aux changements de température
  • adapté aux débutants
  • peu encombrant et facile à déplacer
  • solide, il procure une longue durée de vie

Le réfracteur offre des images plus claires et stables. Il est parfaitement adapté si vous souhaitez faire une observation planétaire dans une zone urbaine polluée par les lumières. Cependant, il présente quelques limites. En effet, il peut arriver qu’il fasse ce que l’on appelle l’effet chromatique. Il fait apparaître un arc-en-ciel sur votre image, ce qui réduit la qualité du visionnage. Aussi, lorsque la lentille est d’une grande épaisseur, la lumière traverse difficilement le dispositif.

Le réflecteur

Le réflecteur ou le télescope classique est un système qui a un miroir primaire qui lui permet de recueillir et de concentrer la lumière. En effet, les différents éléments du ciel et même ceux de notre système solaire sont très éloignés de la terre. Alors, tous les rayons lumineux qu’ils émettent parviennent à la planète Terre sous forme de rayons parallèles. C’est dans cette optique que le réflecteur a été créé avec ce miroir primaire pour permettre de concentrer tous ces rayons au centre. L’objectif est de faciliter l’observation. C’est le télescope le plus utilisé par les chercheurs et les amateurs de l’astronomie compte tenu de ses nombreux avantages.

Le télescope réflecteur n’est pas difficile à transporter et à installer et s’adapte à toutes les bourses. Il n’est pas également soumis à une aberration chromatique, parce que leur miroir n’est pas déformé. C’est un télescope très prisé par les astronomes parce qu’il offre un confort au niveau de la position du porte-oculaire. Cependant, il est très fragile et ne résiste pas aux turbulences atmosphériques. Vous devez donc le tenir avec soin.

Les télescopes à miroirs

Ces modèles sont de la famille des télescopes réflecteurs. Ces derniers possèdent deux variantes.

Le télescope à deux miroirs

Ce télescope est considéré comme une avancée du réfracteur. Il est doté de deux miroirs, à savoir un primaire et un secondaire. Le premier miroir collecte la lumière qui quitte le ciel et le second se charge de la rediriger vers l’oculaire placé à côté du tube. Celui-ci le met à l’abri de la buée et du gel pour avoir un rendu de qualité. Ce télescope permet de voir le ciel sur un grand plan.

Le télescope à miroir unique

Il a presque les mêmes caractéristiques que le télescope à deux reflets. La seule différence est qu’il est doté d’un miroir primaire dont le centre est percé. Il possède aussi un miroir parabolique convergent et un miroir hyperbolique divergent. Ces derniers permettent à l’image de se former derrière le dispositif d’observation.

Ces deux modèles sont idéaux par les passionnés de l’astronomie au regard des nombreux avantages qu’ils présentent. D’abord, ils ne sont pas soumis à une aberration chromatique. Aussi, vous pouvez les installer sur votre toit facilement. Ils sont accessibles à tous les budgets. Cependant, leur résistance aux chocs et aux turbulences atmosphériques est très limitée

Le télescope catadioptrique

Le télescope catadioptrique est un système d’observation aimé du grand public. Il est doté d’un miroir primaire sphérique. Il possède aussi une lentille correctrice. Ce modèle se distingue par la petite taille de son tube. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est recommandé aux amateurs de l’astronomie. Toutefois, cet appareil est polyvalent. En effet, non seulement il permet d’observer les planètes, mais aussi, il permet de regarder le ciel profond et les astres. Il faut retenir que ce télescope présente des images de qualité supérieure et qui souffrent très peu de nuisance. Il est également beaucoup plus résistant.

Le télescope catadioptrique n’est pas compliqué à entretenir et peut être déplacé d’un endroit à un autre sans difficulté. Cependant, ce modèle est un peu plus cher à cause de la lame de Schmidt. De plus, dans le noir, il peut arriver que vous perdiez de vue la lumière. La pratique de l’astrophotographie devient compliquée s’il est doté d’une monture azimutale.

En résumé, chaque télescope a sa particularité. Cela vous permet de faire le choix idéal en fonction de vos préférences pour observer les planètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *