Comment fonctionne un distributeur hydraulique ?

Le distributeur hydraulique est un appareil qui sert à conduire l’huile ou l’eau dans les différents circuits d’un système hydraulique. Cet appareil présente notamment deux aspects importants qui le composent : la capacité de débit maximal et la chute de pression à travers le distributeur hydraulique. Les distributeurs hydrauliques sont soit à commande manuelle, hydraulique, pneumatique, et électrique. Nous allons voir ensemble comment fonctionne un distributeur hydraulique.

Distributeur hydraulique : fonctionnement et caractéristiques

Le fonctionnement d’un distributeur hydraulique consiste à diriger l’huile d’alimentation vers les récepteurs dans un circuit hydraulique. Son corps est notamment percé et perfectionné. Il comprend des orifices d’entrée et de sortie qui sont percés et filetés. Le tiroir du distributeur hydraulique est conçu d’un acier de haute qualité. Certains tiroirs du distributeur hydraulique sont polis et moulés à la terre ou encore chromés. Ensuite, il est procédé à l’assemblage du corps et du tiroir du distributeur et dont par la suite : le tiroir reste le seul élément qui bouge.

L’énergie hydraulique permet de fabriquer de l’électricité, dans les centrales hydroélectriques par la force de l’eau. Or, la force de l’eau provient de la hauteur de la chute d’eau, du débit des fleuves, des rivières, etc.

Le tiroir du distributeur :

Le tiroir du distributeur hydraulique est composé de bandes et de gorges. Les bandes du tiroir ont pour rôle de bloquer l’huile. Les gorges du tiroir, pour leur part, ont pour fonction de permettre à l’huile de passer autour du tiroir et à travers l’ensemble du corps du distributeur hydraulique. La partie du distributeur hydraulique qui ne bouge pas s’appelle la « position normale ».

Dans le cas d’un distributeur hydraulique à centre ouvert est dans la position normale : l’huile d’alimentation retourne au réservoir. Alors que dans le cas d’un distributeur à centre fermé : l’huile d’alimentation est bloquée par le tiroir du distributeur.

Distributeur hydraulique : types de distributeurs hydrauliques

Il existe plusieurs types de distributeurs hydrauliques :

  • Distributeur hydraulique à centre ouvert en position neutre :

Pour ce type de distributeur hydraulique : l’huile de la pompe circule dans le corps du distributeur, autour du tiroir, et revient au réservoir. De même, l’huile ainsi pompée circule également à travers le clapet anti-retour de charge.

  • Distributeur hydraulique à centre ouvert en position levage :

Lorsque le tiroir du distributeur hydraulique est déplacé à la position de levage : le débit d’huile pompée est bloqué au centre du distributeur vers le réservoir. Et le débit d’huile de la pompe est ouvert au niveau du clapet anti-retour de charge.

  • Distributeur hydraulique à centre ouvert en position levage :

Pour ce type de distributeur hydraulique : le débit de la pompe passe à travers le clapet anti-retour de charge et autour du tiroir du distributeur hydraulique.

De fait, chaque type de distributeur hydraulique est composé de composants hydrauliques :

  • Vérins hydrauliques,
  • Moteur hydraulique,
  • Pompes hydrauliques,
  • Circuits hydrauliques,
  • Moteur électrique,
  • Flexibles hydrauliques,
  • Commandes hydrauliques,
  • Cylindres hydrauliques, etc.

Sur ce registre, il est utile de mentionner que les grandes marques de distributeurs hydrauliques proposent aussi les diverses pièces détachées. Ces pièces sont notamment indispensables en termes d‘énergie hydraulique dont la source est la centrale hydraulique. En outre, les distributeurs des grandes marques de distributeurs hydrauliques proposent également tout type de matériel hydraulique pour les opération de commande hydraulique, de pression hydraulique, de distribution hydraulique, …, ainsi que tous les équipements hydrauliques nécessaires : pompes à engrenages, flexible hydraulique, échappement, automatisme, composants pneumatiques, équipements de pression hydraulique, de basse pression, etc.

Distributeur hydraulique : maintenance hydraulique

Par ailleurs, il est utile de mentionner que la maintenance hydraulique par des groupes hydrauliques professionnels est importante pour la sauvegarde de l’état de vos distributeurs hydrauliques :

  • Audit des installations hydrauliques,
  • Interventions de maintenance préventives et curatives adaptées,
  • Mise en conformité aux réglementations en vigueur.

Concrètement, la maintenance hydraulique concerne tous les éléments constitutifs des distributeurs hydrauliques : vérin hydraulique, pompe hydraulique, commande électrique, huile hydraulique, fluide hydraulique, tige du vérin, moteurs hydrauliques, pompe à engrenages, etc.

En outre, la maintenance hydraulique consiste aussi à mettre à jour des opérations de haute-pression hydraulique, des systèmes hydrauliques, des amortisseurs, du système de refroidissement, du réservoir hydraulique, de la régulation du débit, etc. Comme il est question notamment de vérifier la validité de la vanne, de la fendeuse, de la soupape, des pistons, de la pompe à main, des pneumatiques, etc.

Par ailleurs, les centrales hydrauliques, ou groupe hydraulique, sont notamment les composants hydrauliques qui permettent d’alimenter un réseau ou un système hydraulique en huile à un débit choisi. Il s’agit des équipements sous-pression.

Le schéma hydraulique est la configuration graphique de l’ensemble des canalisations et de composants hydrauliques. Il sert notamment à

montrer les liaisons entre les différents composants d’une installation hydraulique, leurs spécifications et les contraintes d’implantation.

L’unité hydraulique ou la pompe hydraulique est une pièce mécanique qui permet la circulation d’un fluide (l’huile) sous pression. Par le biais d’un moteur, la pompe transforme l’énergie mécanique en une énergie hydraulique (débits et pression).

Les vannes hydrauliques ou clapets sont des dispositifs mécaniques qui bloquent le passage d’un fluide dans un conduit. Il peut prendre la forme d’un clapet anti-retour, ou encore d’un élément de sécurité qui limite la pression.

 

Laisser un commentaire