Critère pour choisir une dashcam

Faire le choix d’une caméra embarquée peut parfois être difficile si vous ne savez pas quoi chercher. Heureusement, c’est là que nous intervenons. Une fois que vous avez établi des priorités sur ce que vous voulez faire avec votre caméra de tableau de bord, faire un choix devient facile.

Quelles sont les priorités à définir ?

Si l’on regarde les bases, toutes les dashcams remplissent la même fonction. Elles enregistrent des vidéos à partir de n’importe quel endroit où elles sont placées et passent en boucle (après avoir manqué d’espace) jusqu’à ce que vous décidiez d’arrêter l’enregistrement ou qu’un choc soit détecté, auquel cas l’enregistrement s’arrête à nouveau. Toute dashcam de votre choix possède cette capacité.

Critère 1 : Budget

Les prix varient d’une caméra embarquée à l’autre. Si vous considérez le budget comme votre principal critère, préparez-vous à être un peu limité en ce qui concerne les fonctionnalités de la dashcam. Plus la dashcam est bon marché, plus elle sera basique. Néanmoins, il existe des dashcams Full HD à moins de 200 €, notamment la Papago GoSafe 200. Cette dashcam est relativement bon marché, mais elle offre une bonne qualité vidéo et possède de nombreuses fonctions de sécurité intégrées. Pour ceux qui recherchent un GPS, il existe un modèle disponible à moins de 200 €, à savoir la Lukas LK-7200. Après avoir examiné un grand nombre de dashcams économiques, la Lukas LK-7200 est l’une de nos préférées car elle offre de bonnes fonctionnalités à un prix relativement bas.

Critère 2 : Enregistrement de l’avant, ou de l’avant et de l’arrière ?

Une autre considération à prendre en compte est de savoir si vous avez besoin d’enregistrer uniquement l’avant, ou l’avant et l’arrière. Les caméras capables d’enregistrer à la fois l’avant et l’arrière sont appelées dashcam à double canal. Avec une dashcam à double canal, on peut monter l’unité principale sur le pare-brise, tandis que la plus petite unité est montée sur la lunette arrière. Un câble peut être utilisé pour connecter les deux. Le stockage et la mémoire sont tous dans l’unité principale, la plus petite unité ne faisant que capturer l’image. Ce type de dashcams est certainement un bon investissement, car il couvre toutes les bases. Mais elles seront un peu plus chères en raison des deux caméras, avec de tels gadgets à partir d’environ 300 €. Les dashcams à double canaux sont généralement en Full HD avec un GPS intégré, et servent donc de mise à niveau de base pour les caméras à bas prix. Parmi nos préférées, citons la BlackVue DR650GW, qui est vraiment pratique car elle intègre le WiFi, ce qui permet de visualiser directement les vidéos depuis un téléphone. Une autre superbe dashcam à double canal est la Lukas LK-9700, dont l’unité principale est dotée d’un écran géant de 4 pouces qui peut être utilisé pour modifier les paramètres ou visionner des vidéos.

Critère 3 : La dissimulation

La dissimulation est également une préoccupation majeure lors de l’examen des caméras embarquées. Si c’est le cas, la dashcam Garmin Mini 2 se monte facilement sur votre rétroviseur, ce qui la rend pratiquement indétectable, sauf si l’on regarde de près.

Critère 4 : Fiabilité

La fiabilité est un autre facteur à prendre en compte. Les problèmes liés aux caméras embarquées comprennent la brûlure des capteurs, les images floues et les blocages d’enregistrement. Si les utilisateurs d’une caméra embarquée se plaignent de ces problèmes, vous devriez regarder ailleurs. Les caméras de bord doivent également être capables de résister à des températures élevées, notamment en cas d’utilisation en mode parking. Malheureusement, il est difficile de recueillir des informations sur la fiabilité, mais les commentaires réels des utilisateurs de caméras embarquées constituent une bonne base.

Critère 5 : Processeur

Un certain nombre de dashcams annoncent le processeur sur lequel la caméra est basée. Le processeur sert d’unité centrale à la caméra. Comme le processeur est un élément important, la qualité de l’objectif et du capteur CMOS le sont tout autant. Cela entraîne des différences de qualité vidéo entre les différentes dashcams équipées du même processeur.

Conclusion

Autres éléments à prendre en compte

  • Un adaptateur d’alimentation d’une longueur de 3,5 m ou plus. 
  • Plutôt que d’être suspendu directement vers le bas, cela permettra d’installer le fil autour du pare-brise.
  • Aucun écart entre les fichiers vidéo. 
  • La plupart des caméras de bord actuelles n’ont pas d’écart entre les fichiers vidéo, et si c’est le cas, cela constitue un problème pour la caméra de bord.
  • Éclairage LED
  • Un certain nombre de caméras embarquées sont équipées d’un éclairage LED, dont certains sont suffisamment puissants pour améliorer les performances d’enregistrement de nuit.

Nous vous invitons à vous rendre sur le site dashcam-guide.com afin d’avoir davantage de réponse à vos interrogations.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.