marketing
0 5 minutes 3 semaines

Lorsqu’il s’agit de webmarketing, on entend souvent parler d’inbound et d’outbound marketing. L’une consiste à attirer des clients, tandis que l’autre à chercher ces derniers. Ces deux notions sont cependant aussi complémentaires qu’opposées. Quelle est la meilleure option à choisir pour son entreprise ?

Quelles différences y a-t-il entre inbound et outbound marketing ?

L’inbound marketing est une stratégie dont les actions ont pour but de faire venir le consommateur vers la société. Il consiste à appâter les clients pour qu’ils développent un intérêt et qu’ils fassent eux-mêmes le premier pas vers la marque.

Le marketing de contenus est la méthode la plus connue. Les contenus publiés sur les réseaux sociaux ou trouvés sur les moteurs de recherche vont générer du trafic qualifié. Il s’agit également de pull marketing.

L’outbound marketing, ou littéralement marketing sortant, pousse la marque à chercher des consommateurs. C’est une stratégie à double tranchantcar les clients n’ont pas forcément envie d’entretenir une certaine relation. La société lui impose ses activités, contrairement à l’inbound marketing qui ne fait que proposer.

L’envoi de prospectus dans les boîtes aux lettres est considéré comme une forme d’outbound marketing traditionnel. Dans le domaine du webmarketing, la marque envoie des messages, des mails promotionnelsou même de la publicité au client. Cette technique est également désignée sous le terme de push marketing.

Vous pouvez aussi confier le travail à une agence webmarketing à Madagascar pour qu’elle puisse juger de la meilleure méthode à adopter pour votre entreprise.

Quels sont les outils utilisés par les deux méthodes ?

Les supports pour l’inbound marketing

L’inbound marketing vise à faire venir des clients, mais aussi à les fidéliser. Pour cela, il faut respecter quatre phases. D’abord, il convient de définir la cible et de comprendre ses besoinsainsi que ses centres d’intérêt. Cela permettra de produire un contenu qui répondra aux attentes du public. La marque utilisera alors les blogs, les réseaux sociaux, mais aussi les pages pour cette première phase.

Il faudra ensuite convertir les visiteurs en leads. Il faut maintenant pousser le visiteur à donner des informations de contact en lui proposant plus de services en échange. Cela peut se faire en offrant des ebooks, des fiches ou encore des livres blancs. Les landing pages, les formulaires et les CTA font partie des outils les plus utilisés.

Une fois que les informations sont obtenues, le but est maintenant de convertir les leads en clients. Plusieurs méthodes, dont l’énumération des membres actifs ou l’adaptation marketing, sont mises en avant dans cette étape.

La dernière phase réside dans la fidélisation des clients. Il faut rester en contact continu avec eux en créant et en optimisant des contenus.

Ainsi, l’inbound repose sur les blogs, les réseaux sociaux, le SEO, les newsletters, les podcasts, ou encore les livres blancs.

Le principe de l’outbound marketing

Qu’elles soient en ligne, télévisées ou envoyées par mail, toutes les publicités sont des leviers traditionnels de l’outbound marketing. Utiliser les réseaux sociaux pour se faire connaître est une méthode des plus classiques pour arriver à ses fins.

Pour obtenir le maximum de prospects, la société effectue une communication ciblée. Cela peut aller de l’emailing de masse aux liens sponsorisés. La marque ira même jusqu’à appeler sa cible (prospection téléphonique). C’est pourquoi cette dernière peut parfois se sentir envahie.

L’outbound s’appuie alors surtout sur les publicités via les médias ou non, sur les liens sponsorisés, sur les campagnes par SMS ou par email, ou sur les espaces publicitaires.

Quelle stratégie est la meilleure ?

L’outbound perd de sa notoriété du fait que le client finit par se lasser d’être « traqué » quotidiennement. Le matraquage publicitaire n’est pas apprécié de tous.Néanmoins,il permet d’obtenir des résultats concrets très rapidement. De l’autre côté, l’inbound fait de plus en plus d’adeptes car c’est une stratégie qui permet d’attirer des clients sans leur forcer la main. Toutefois, pour assurer un bon ROI, une combinaison des deux méthodes est conseillée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *