fibre optique

Le déploiement de cette solution s’accélère dans les grandes villes françaises. Quelle démarche doivent adopter les entreprises pour dénicher la meilleure offre susceptible de combler toutes leurs attentes ?

Procéder à un audit préalable des besoins

Les prestataires proposent différentes offres de fibre optique avec des débits distincts. Avant de passer commande, les managers doivent diligenter une étude pour appréhender leurs usages présents et futurs en matière d’internet. Cela s’impose pour qu’ils puissent souscrire à une formule susceptible de couvrir entièrement les besoins de leur société. Le processus se déroule en plusieurs étapes.

  • Les dirigeants commencent par recenser les équipements utilisés par le personnel. Ils interrogent les agents pour identifier leurs applications favorites et leur fréquence d’usage. Ils s’intéressent également à la méthode que leurs collaborateurs privilégient pour la sauvegarde des données.
  • Les managers prennent aussi en compte les besoins futurs en internet. Ils doivent anticiper une éventuelle augmentation du nombre de salariés ou l’installation prochaine d’un logiciel cloud.

Ces différentes informations permettent aux dirigeants de souscrire une offre adéquate de fibre optique. Cela implique une bande passante suffisamment large pour que tout le personnel puisse naviguer simultanément avec un excellent débit.

Effectuer un test d’éligibilité

Certaines zones de l’Hexagone ne bénéficient pas encore du déploiement de cet outil. Les managers doivent s’assurer que leur entreprise peut accéder à cette solution. Les internautes peuvent trouver sur les sites des principaux opérateurs des applications pour procéder à cette vérification. Les sociétés installées dans la capitale française doivent donc forcément effectuer un test d’éligibilité à la fibre optique Paris.

En cas d’avis favorable, les dirigeants passent à l’étude de la tarification. Ils peuvent opter pour une offre mutualisée ou pour une formule dédiée. Leurs analyses doivent porter les frais d’installation et sur le coût de l’abonnement mensuel. Les managers peuvent obtenir un devis gratuit sur simple demande. Ils prennent le temps de bien le décortiquer pour éviter les surprises désagréables.

Finaliser le budget et passer aux travaux

Après le choix d’une offre, les dirigeants évaluent le coût du déploiement de la fibre optique. Parfois, un raccordement au réseau de l’entreprise s’impose. L’opérateur supporte les dépenses d’acheminement de la fibre sur la voie publique. Les démarches administratives relatives aux travaux lui incombent également. Par contre, le prestataire facture au souscripteur les frais pour amener la fibre au cœur d’une entreprise.

Après accord sur le budget, les managers passent à la signature d’un contrat. Ils s’assurent que l’opérateur exécute les tâches d’installation conformément aux engagements pris. Après le déploiement de la fibre optique, les dirigeants doivent procéder à des vérifications. Ils essaient de naviguer pour voir s’ils profitent véritablement du très haut débit. Ils doivent pouvoir surfer rapidement avec leurs principales applications favorites. Les fournisseurs disposent d’un service après-vente. Les entreprises peuvent les contacter aux heures ouvrées pour signaler les éventuelles anomalies constatées après les travaux. Le prestataire concerné enverra une équipe sur place pour identifier le dysfonctionnement afin de le corriger au plus vite.

Une pensée sur “Quelles précautions prendre pour réussir le passage à la fibre optique ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *