pratiquer la boxe
0 4 minutes 4 mois

Comme c’est le cas pour la plupart des disciplines sportives, la boxe peut nécessiter l’utilisation de différents équipements et accessoires. Des gants au ring de boxe, voici les différents outils pour à vous entraîner sans danger et dans les règles.

Le ring de boxe pour un duel entre deux boxeurs

Si l’on parle de boxe de ring, c’est parce que le combat se déroule effectivement dans un ring spécialement conçu pour cela. Le terme anglais, qu’on peut traduire littéralement « cercle », fait référence à la forme que prenaient combats clandestins dans les villes anglaises aux XIXe siècle. Deux joueurs s’affrontaient et les spectateurs les entouraient formant un cercle. Les règles de la boxe anglaise, dites règles du Marquis de Queensberry, ont été élaboré en 1865 et sont entré en vigueur en 1891. Une des règles précise notamment que tous les combats se dérouleront sur un ring de 7,32 m sur un terrain ou une estrade. Ces normes varient aujourd’hui selon le type de boxe et le pays en question. Les fabricants proposent de nombreux modèles, dont le ring de boxe autoporté qui respecte les normes tracées en plus d’être pratique à l’usage. Il y a plusieurs critères à prendre en compte quand vous voulez acheter un ring de boxe incluant la qualité des matériaux et la robustesse.

 

Des accessoires pour protéger des blessures

Selon la variété de boxe pratiquée, on peut lancer et recevoir des coups de poings, de pieds, de genoux et de coudes un peu partout sur le corps. Tout ceci n’est pas sans risque de douleurs et blessures plus ou moins graves. Vous aurez donc besoin d’équipements pour vous protéger et ne pas trop abîmer votre adversaire. Les gants de boxe sont spécifiquement structurés pour protéger et renforcer le pouce, le poignet, les doigts et la main, conçus en cuir naturel ou synthétique. Avant de les mettre, on enfile aussi des bandages chirurgicaux qui protègent les métacarpiens des blessures et évitent de transpirer dans les gants. Les zones sensibles du corps ont également besoin de protection, la bouche avec un protège-dents, les parties génitales avec une coquille, puis la tête et le visage grâce au casque de boxe. Pour les femmes, on propose en plus des protections spéciales pour la poitrine.

 

D’autres accessoires selon la discipline pratiquée

Alors que la boxe anglaise utilise uniquement les poings, la boxe française permet aussi les coups de pied. C’est pourquoi on trouve des chaussures dédiées à la boxe française et qui sont d’ailleurs homologuées. Vous trouverez de même différents équipements supplémentaires selon le type de boxe en question. En effet, il faudra disposer de protections adaptées quand vous jouez à la boxe thaï qui autorise les coups de coude ou le kick boxing qui permet les frappes de genoux. On utilisera par exemple des protège-tibias pour amortir les coups. Punching-balls, sacs de frappes, cordes à sauter et tenues adaptées sont également des accessoires dont vous aurez besoin pour vous entraîner.

 

La plupart des accessoires cités en haut sont obligatoires dans le combat, même en boxe amateur. C’est le cas des protections principales et du ring de boxe évidemment.